Où trouver un exemple de risque de change ?

Où trouver un exemple de risque de change ?

Les entreprises qui effectuent des investissements internationaux utilisent des monnaies autres que celles de leur propre pays. Elles sont donc exposées aux différents risques engendrés par le changement du taux de change. Par définition, le taux de change est le coût de conversion entre les différentes monnaies. Ce changement est rapide, successif et engendre des modifications sur les prix des produits concernés par le marché international.

Il existe différentes expositions à ce risque de taux de change qu’on peut diviser en trois catégories : le risque de transaction, le risque économique et le risque de consolidation.

Le risque de transaction comme exemple de risque de change

Une fois le contrat établi entre l’investisseur et son fournisseur, les variations du taux de devise qui se trouvent entre la date de l’établissement du contrat et la date de son règlement, engendrent des conséquences néfastes pour le bon déroulement des investissements. On appelle ça le risque de change de transaction.

Le risque de change de transaction est le résultat du changement du taux de devise qui va engendrer des gains ou des pertes pour l’entreprise. Ce risque affecte les opérations effectuées dans une monnaie étrangère à la monnaie du pays mère, il peut être lié soit à :

  • Des opérations commerciales englobant achat et vente en devises ;
  • Des transactions financières comme l’emprunt de devise ;
  • Des flux de dividendes en devises étrangères.

La position de change de transaction dépend principalement de la durée de temps fixée entre le jour de la signature du contrat et le jour de son paiement. Elle est calculée par rapport au taux de la devise utilisé pour une durée déterminée. La position de change de transaction est la résultante de la somme des échéances et des dettes en devise enregistrées par une firme internationale.

Le risque économique en tant qu’exemple de risque de change

Le changement constant et variable des taux de devises expose les entreprises à des risques économiques ou opérationnels qui vont affecter le cours de leur investissement. Le montant investi ainsi que les gains de la transaction préalablement calculés sont susceptibles d’être affectés par la baisse ou la hausse de la valeur de change pour la monnaie utilisée.

Le risque économique est imputable aux variations du taux de change. Il affecte aussi bien les transactions déjà établies et les transactions futures, ceci est le risque de variation des cash-flows.

Tout investissement se fait par contrat, le bénéfice ou le cash-flow établi au préalable sera comparé au bénéfice ou au cash-flow réalisé une fois le contrat réglé. Si une grande différence est constatée, avec une perte considérable, là, on peut dire que cet investissement a bel et bien encouru le risque économique de change.

Le risque de consolidation, un exemple de risque de change

Le risque de change de consolidation prend effet lorsqu’une entreprise internationale souhaite faire le bilan de ses transactions et investissements partout dans le monde. Elle devra convertir tous ses bilans étrangers dans la monnaie mère pour pouvoir évaluer le travail fourni. La conversion doit se faire tout en respectant le taux de change du moment présent, en monnaie nationale du pays. Toutes les dépenses, les pertes, les bénéfices et les gains recensés pendant la période étudiée doivent être convertis sans exception.

Les variations du taux de change monétaire engendrent des variations des bénéfices de l’entreprise. Une baisse du taux de change fera diminuer les montants des factures et donc diminuer la valeur des bénéfices l’entreprise. À l’inverse, la hausse des taux de change va augmenter le montant des factures et donc augmenter la valeur des bénéfices.

L’investissement international est d’un poids très important pour le monde du commerce. Il apporte beaucoup d’avantages pour l’entreprise ainsi que pour le pays mère. Certes, plusieurs risques sont encourus avec la modification constante des taux de change, mais des solutions existent pour améliorer les transactions en devises, protéger l’entreprise et surtout faciliter les importations et exportations pour le bien du pays. Plusieurs firmes multinationales se penchent vers la couverture et l’assurance de leur business pour se protéger des risques de change. Une bonne assurance permet d’alléger les dettes et de diminuer les risques de change ainsi que les pertes engendrées par la variabilité du taux de change.

Comment se protéger du risque du taux de change ?

Le risque de taux de change peut réellement être un problème pour vos affaires et vos transactions. En effet, la valeur des monnaies change constamment, augmente et diminue. En quelques secondes, la monnaie n’a parfois plus la même valeur, et sur des sommes conséquentes, un minuscule écart peut s’avérer être une perte conséquente. C’est pourquoi il faut réellement se méfier du risque de taux de change. Un exemple de risque de change pour une entreprise  En effet, le coût des marchandises vendues ou achetées peut drastiquement changer et vous causer de nombreux problèmes dans vos transactions en entreprise et ainsi dévaloriser la gestion de celle-ci surtout lorsque vous êtes sur une somme de marchandise conséquente et importante.

Il existe aujourd’hui de nombreuses applications qui pourront vous proposer de couvrir votre risque de taux de change.  L’inscription se fait en général assez facilement, et certaines compagnies vous proposeront des plans totalement personnalisés pour faire face au risque de taux de change, en communiquant vos données de l’entreprise ainsi que les transactions auxquelles vous serez confrontés, ou le type de monnaie employé et utilisée. Par la suite, les logiciels  couvrant des taux de change s’assurent de sécuriser tous les changements parvenus pour cause de changement de valeur de la monnaie ou de la bourse et s’appuient sur des calculs stables et en temps réel. Ces logiciels vous permettront de sécuriser toutes vos transactions et ainsi de mettre en sécurité votre entreprise sans qu’elle ne perde d’argent. Saviez-vous que la perte de gain pouvait être dévastatrice sur l’entreprise ? Une perte d’argent peut réellement s’avérer être une catastrophe pour la gestion économique de votre entreprise.

Pourquoi prendre en compte le risque de change ?

En vérité, il existe trois facteurs à risque lorsqu’on s’expose à un taux de change, pour un exemple de risque de change pour une entreprise : le risque de transaction, le risque économique, et le risque de consolidation. Que signifient ces termes, et pourquoi prendre en compte le risque de change ? Le risque de transaction  correspond au coup entre la signature de contrat et la transaction de celui-ci, surtout lorsqu’il s’agit d’entreprises se servant d’une monnaie différente de celle du propriétaire du contrat. Le temps que celui-ci ne passe en phase de transaction, la valeur peut avoir changé et nous ne récolterons pas ou ne vendrons pas au même prix initial. Le risque économique quant à lui se situe dans les prévisions du budget : les valeurs étant changeantes, les calculs fait à l’avance pour établir un budget ou un gain d’argent peut se retrouver chamboulés : une bonne stratégie d’investissement devient donc très difficile à mettre en place face à de tels changements. Le risque de consolidation concerne plutôt les bilans de l’entreprise : lorsque celle-ci fera ses comptes, et souhaitera par exemple investir, elle sera obligée de convertir toute son acquisition à la valeur de la monnaie de base pour pouvoir avoir un aperçu de ses biens financiers. Pour éviter tous ces changements, n’hésitez donc pas à faire appel à un logiciel adapté.

Voir plus d'Articles

ClickFunnels
ACTUALITE

ClickFunnels : Notre avis sur cet outil

De nos jours, tout le monde à la possibilité d’acquérir un nom de domaine, mettre en place une plateforme et proposer un service ou un