Comment faire une bonne chicha avec beaucoup de fumée ?

La chicha, également appelée narguilé ou bien hookah, désigne une association d’éléments formant une grande pipe à eau permettant de fumer plusieurs substances, telles que le tabac, l’opium ou le cannabis. Elle est de plus en plus fréquente chez les jeunes et passe souvent pour un objet de décoration. La chicha représente une origine intéressante, justement, quel est son fonctionnement ? Et quelles sont les bonnes astuces pour préparer une bonne chicha avec une grande fumée ? Vous trouverez toutes les explications dans cet article.

Quelle est l’origine de la chicha et quel est le principe de son fonctionnement ?

L’origine de la pratique de la chicha est controversée, les plus anciennes traces viennent de l’Éthiopie en Afrique de l’Est, mais le mot chicha, lui-même, vient de la Perse qui est l’actuel Iran, des origines indiennes sont aussi probables, la pipe à eau ayant été inventée par un scientifique persan qui aurait vécu la majeure partie de sa vie en Inde au Moyen Âge. Le terme chicha désigne en réalité, un ensemble d’éléments qui sont rassemblés et qui permettent de fumer différentes substances. Le dispositif est composé de plusieurs éléments, dont :

  • Un vase.
  • Un tuyau.
  • Une soupape.
  • Une cheminée.
  • Un cendrier.
  • Un foyer.

Le vase de la chicha doit être rempli partiellement avec de l’eau, en usant du tuyau pour aspirer le contenu du foyer, disposé en tabac avec de la mélasse, par la suite, il est recouvert d’aluminium, du charbon sera bien nécessaire pour démarrer le tout après l’allumage la fumée issue de la combustion qui va circuler dans la pipe et dans l’eau, en agissant comme un filtre.

L’excès de la fumée est évacué par la soupape, un mélange de fruits, appelé tabamel, peut être rajouté dans le foyer pour parfumer la fumée, en lui donnant des propriétés olfactives, gustative et esthétiques.

Comment faire une bonne chicha avec beaucoup de fumée ?

Pour réussir à faire une bonne chicha et de préférence, avec des grandes fumées, il est essentiel de suivre des étapes bien précises, rater une seule étape est synonyme de ratage complet. En premier, la préparation de votre matériel qui comprend tous les accessoires dont vous aurez besoin, en l’occurrence, votre chicha et aussi du papier aluminium ou bien un système de chauffe, du charbon ou de l’auto allumant. Commencez par remplir les deux tiers de votre vase avec de l’eau, ensuite, ça sera le remplissage de votre foyer, en entamant le découpage de votre tabac pour le recouvrir avec du papier aluminium, tout en faisant une dizaine de trous. Ce qui est recommandé par les grands habitués de la chicha est de faire de petits trous bien espacés pour éviter la consommation de l’aluminium. Après ces étapes, il ne vous reste qu’à allumer le charbon après l’avoir saisi par une pince et placé sur une source de chaleur et là, vous pouvez tranquillement fumer votre bonne chicha avec sa grande fumée.

La chicha, est-elle vraiment dangereuse pour la santé ?

Il est indéniable que l’usage de la chicha, comme tout ce qui touche au tabac, est néfaste pour la santé, bien que de nombreuses exagérations existent, les principaux risques sont la transmission de maladies contagieuses, comme l’herpès ou la tuberculose, lors des séances collectives. C’est pour ça qu’il est conseillé de ne pas utiliser un tuyau avec un seul embout, de plus, même si tous les consommateurs n’inhalent pas la fumée, celle-ci est riche en monoxyde de carbone qui est un gaz hautement toxique.

Des études estiment qu’une seule bouffée de la fumée d’une chicha revient à fumer 20 à 30 cigarettes, le problème est que la chicha se pratique en général, à plusieurs, pendant des durées moyennes allant de 30 minutes jusqu’à 2 heures et cela cause bien, à long terme, des dommages irréversibles aux poumons, et même au cerveau. Même si les technologies actuelles font des efforts pour rendre les combustions moins toxiques. En tout cas, la pratique de la chicha qui était autrefois localisée dans certaines régions précises du monde s’est rapidement répandue en occident dans les temps modernes.

Autrefois, les chichas étaient utilisées pour parfumer les salons, aujourd’hui, d’après l’OMS, la moitié des jeunes Français de moins de 20 ans en ont déjà consommées, il s’agit d’une pratique qui s’avère à la mode et que la jeunesse en particulier s’en accommode, le plaisir de faire rapprocher sa main de sa bouche mi-close, murmurant l’eau tiède au parfum doux de rose et toute la fredaine qui part en grande fumée.

Voir plus d'Articles

Comment choisir la friteuse de votre restaurant ?
Cuisine

Comment choisir la friteuse de votre restaurant ?

Dans les restaurants, les friteuses professionnelles sont aujourd’hui indispensables. Encore, il faut savoir les choisir de sorte qu’elles soient adaptées à l’activité que vous exercez.