L’épectase : peut-on vraiment mourir durant l’acte sexuel ?

épectase

Certains des mots français sont parfois amenés à changer de sens ou de signification au fur et à mesure que le temps passe. C’est par exemple le cas de « épectase » dont la définition a été modifiée. Actuellement, plusieurs personnes s’intéressent à ce terme puisqu’on le retrouve dans le dictionnaire avec deux définitions différentes. La première définition explique qu’au sens théologique, l’épectase fait référence aux progrès de l’homme vers Dieu. Tandis que la seconde définition parle d’un sens sexuel qui désigne le fait de connaître la mort pendant un orgasme. Si vous aussi avez des questions à propos de ce mot, découvrez alors tout ce qu’il faut savoir sur lui à travers la lecture de cet article.

Comment définit-on l’épectase et quelles sont ses origines ?

Du grec « epectasis » qui signifie « allongement », ce mot était utilisé par les chrétiens pour représenter un progrès de l’être humain vers Dieu. C’est ici, une vision globalement religieuse. Cependant, c’est à la mystérieuse date du 20 mai 1974 que tout changea.

En effet, à cette date le cardinal Jean Daniélou meurt soudainement dans des conditions que l’on pourrait caractériser fortement, d’étrange. Le corps du cardinal avait été retrouvé chez une femme de joie (prostituée). Selon ce qu’on disait, le cardinal venait fréquemment en aide aux plus démunis. Sa visite chez cette femme était pour lui donner des sous qui l’aideront à faire sortir son époux d’une mauvaise passe. C’est ce qui avait été raconté à l’époque afin d’éviter un scandale.

Les journalistes du Canard enchaîné, eux, avaient décidé de faire une ironie du vrai sens de « épectase » en faisant allusion au mot « extase ». L’engouement autour de ce mot était aussi bien connu par le cardinal, car celui-ci en avait expliqué le sens dans son livre intitulé « Platonisme et théologie mystique ». C’est donc à ce moment que le mot qui exprimait une élévation vers Dieu prit une seconde dimension. Depuis lors, on retrouve le terme « épectase » dans le dictionnaire avec deux définitions : religieuse et charnelle.

épectase 1

L’épectase : que dire d’autre sur cette mort pendant l’amour ?

Le cardinal ne fut pas le seul à décéder de cette manière. Il y a bien d’autres célébrités qui l’ont précédé ou suivi. Il s’agit entre autres de :

  • Félix Faure : président français, mort en 1899 dans les bras de sa maîtresse ;
  • Rockefeller et Wagner qui sont quant à eux moins connus.

D’autre part ce mot « épectase » a inspiré de nombreux réalisateurs ainsi que des écrivains qui se sont basés sur cette mort plutôt atypique pour certaines de leurs œuvres ou réalisations.

Est-ce réellement une belle mort ?

Pour beaucoup, la petite mort ou encore l’épectase est une des plus belles fins que l’homme peut connaître. Sauf qu’en réalité, cette mort survient après que l’individu ait fourni un effort entraînant une surcharge du rythme cardiaque.

Aussi, ce genre de départ n’est pas très acceptable, car il se présente comme très contrariant, voire difficile à gérer pour l’autre partenaire. Ce dernier peut en effet se sentir responsable de cette mort. Les personnes qui meurent pendant l’épectase laissent une peine non négligeable alors que les deux conjoints ne prenaient que du bon temps.

Voir plus d'Articles

Comment jouer du casino en ligne sans dépôt ?
Web

Quels sont les avantages des jeux en ligne ?

Avec le développement d’internet et des nouvelles technologies, de nouvelles formes de jeux sont disponibles. Les jeux en ligne font partie des divertissements les plus