Comment repeindre un escalier en bois

Comment repeindre un escalier en bois

Le temps est une véritable cause d’usure. Il est possible qu’après quelques années votre escalier en bois commence par vieillir. Dans ce cas, il gâche un peu vos efforts de décoration.  C’est donc le moment de penser à le rénover pour lui refaire une jeunesse.  Cela apportera certainement un plus à la décoration  de votre intérieur et une ambiance de modernité à toute votre maison. Mais pour y arriver, il existe des étapes toutes simples que vous pouvez suivre pour peindre votre escalier même avec un petit budget. Cet article vous parle de quelques actions à mener pour repeindre un escalier en bois.

Choisir la bonne peinture pour repeindre l’escalier en bois

Si vous voulez un résultat satisfaisant, votre travail de rénovation de votre escalier en bois doit commencer par le choix de la peinture adéquate. Pour commencer, sachez que la peinture pour repeindre votre escalier en bois doit être très résistante face aux allers-retours répétés. Elle doit pouvoir résister aux salissures et aux opérations quotidiennes d’entretien et de nettoyage. 

Si de plus, votre escalier est situé à l’extérieur, vous devez opter pour une peinture ayant des propriétés hydrofuges. Il doit faire preuve d’adhérence au support sur lequel il va être appliqué : c’est le cas du bois ici.

Quant au choix de la couleur, vous devez prendre en compte certains facteurs comme vos goûts, la luminosité de la pièce, la forme de votre escalier et de la pièce, l’emplacement de l’escalier… Si ma pièce est très illuminée, choisissez des couleurs lumineuses comme le jaune ou le doré. Prenez garde aux couleurs fraîches comme le vert et le bleu qui peuvent être perçantes ou même désagréables en fonction de votre décoration.

Les outils nécessaires

Pour repeindre et réussir la rénovation de votre escalier en bois, vous avez besoin des meilleurs outils adaptés à votre travail. Ces outils sont différents selon les étapes du travail. 

Pour la préparation de votre escalier à la peinture, vous avez besoin de certains outils et matériaux comme :

  • Une éponge ou un chiffon non pelucheux ;
  • Un couteau à enduire et un reboucheur bois ;
  • Une époussette et un ruban de masquage ;
  • Du papier abrasif fin
  • De l’ammoniaque ou un autre produit dégraissant.

D’autres outils  et matériaux sont à prévoir quand il s’agira de la finition, de la peinture proprement dite. Il s’agit généralement de :

  • Un pinceau ;
  • Un bac à peinture ;
  • Un rouleau à laque ;
  • Un primer pour bois, une laque protectrice et  une laque pour bois ;
  • La peinture spéciale pour rénovation d’escalier

Il est vivement conseillé de prévoir tous matériaux et outils avant le début de tout travail.

Faut-il forcément poncer son escalier avant de le repeindre ?

C’est une question qui revient très souvent quand il est question de repeindre quelque chose. En effet, sur des objectifs de marketing, les marques avancent souvent qu’on n’est pas obligé de poncer avant de peindre.

Ils ont peut-être raison. Mais des règles générales de bricolage exigent que toute surface soit poncée avant tout travail de peinture. Même s’il y a des endroits qu’on peut négliger, il est toujours mieux de poncer votre escalier avant de le repeindre.

Quelques étapes pour repeindre son escalier en bois

Un travail qui doit être réussi est un travail qui se planifie. Ainsi, nous avons organisé tout  le  travail de repeinte de votre escalier en bois autour de 4 étapes fondamentales.

La préparation

Le début des activités consiste à préparer votre escalier pour recevoir la nouvelle peinture. Elle consiste en quelques petites sous-étapes. Commencez par retirer l’ancienne peinture si elle est trop dégradée. Utilisez le produit dégraissant que vous avez prévu (l’eau d’ammoniaque dans ce cas) pour dégraisser toute la surface et les angles. Passez l’éponge ou le chiffon non pelucheux pour nettoyer et sécher la surface.

À l’aide du papier abrasif grain (G100 puis G180), poncez toute surface en profondeur comme nous l’avons mentionné plus haut. N’oubliez pas les coins et recoins de votre escalier. Après cela, pensez à dépoussiérer en profondeur en utilisant une brosse douce. Pour finaliser la préparation de votre escalier, vous devez recouvrir avec soin toutes les bordures avec du ruban de masquage. 

Application de la couche primaire

Après l’étape de la préparation, appliquez du primer pour bois dans les angles et aux bordures à l’aide d’un pinceau. Si la surface à recouvrir est grande, optez pour l’usage d’un rouleau à laque. Recouvrez les surfaces en suivant des lignes verticales d’abord avant de les étirer maintenant à l’horizontale pour un meilleur résultat. 

Pour un résultat uniforme, appliquez encore le rouleau en suivant le sens des nervures du bois de votre escalier. Laissez sécher avant de poncer lentement une dernière fois, puis dépoussiérez.

Le laquage en question

Cette étape tout aussi importante que les autres. Commencez par mélanger soigneusement la peinture dans le bac à peinture. Cela permet d’avoir une belle peinture avec une couleur unie et homogène. Appliquez-la maintenant tout comme la couche primaire : dans les deux directions puis dans le sens des nervures du bois. Utilisez un rouleau à laque pour les grandes surfaces et un pinceau pour les angles et bordures. 

Une fois séchée, pensez à poncer doucement avec du papier à poncer (G240 cette fois-ci) et débarrassez de toute poussière. Après le ponçage, passez une deuxième couche de laque en suivant le même procédé que la première fois. N’oubliez pas de passer légèrement le rouleau dans le sens des nervures du bois pour obtenir un rendu plus homogène.

Une couche supplémentaire pour la protection

Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle est nécessaire si vous voulez vraiment avoir un résultat optimal et durable. Dans ce cas, prévoyez une laque de protection. Celle-ci est incolore. Elle permet au bois de votre escalier de résister plus durablement à l’usure et aux chocs.

Pour un meilleur résultat, vous devez procéder de la même façon qu’avec les premières couches. Appliquez en deux directions : d’abord des lignes verticales avant d’étirer à travers des lignes horizontales. Finissez en allant dans le sens des nervures du bois de votre escalier.

Quelques astuces 

Nous avons réuni ici quelques astuces pour vous aider à repeindre efficacement votre escalier sans problèmes.

Faites attention lors du choix de la couleur. Comme mentionné plus haut, il doit prendre plusieurs facteurs en compte. Quel que soit l’effet que vous souhaitez créer, la couleur de votre peinture doit être en harmonie avec le reste de la pièce. Beaucoup l’ignorent, mais elle prend une part active à la décoration de votre intérieur. Tâchez donc de ne pas vous planter. 

Pensez à protéger le sol et les meubles environnant votre escalier avant le début des travaux de peinture. Utilisez des bâches ou des bandes de masques selon ce que vous voulez protéger. Vous pouvez aussi utiliser du scotch de masquage. Il est un peu cher, mais efficace.

Une dernière astuce pour terminer : pour éviter que votre escalier ne soit complètement hors service pendant que vous travaillez et pendant qu’il sèche, peignez une marche sur deux. Ainsi vous pourrez utiliser les marchés non encore peints pendant la première partie du travail. Après séchage, vous pourrez commencer à peindre le reste en employant les marchés déjà peints pour vos allers et retours.

La rénovation de la peinture de votre escalier peut paraître facile. Mais vous pouvez facilement vous planter si vous ne savez pas vous y prendre ou si vous négligez une étape. Suivez donc toutes ces étapes pour un résultat optimal.

Voir plus d'Articles

SANTE

Tout savoir sur le Neo-Collagen

Au fil des années, la quantité de collagène dans notre corps baisse progressivement. Pire encore, à 60 ans on en perd en moyenne 40 %.

Comment repeindre un escalier en bois
Maison

Comment repeindre un escalier en bois

Le temps est une véritable cause d’usure. Il est possible qu’après quelques années votre escalier en bois commence par vieillir. Dans ce cas, il gâche